Les laboratoires de sciences participatives : une approche ludique et éducative

Depuis plusieurs années se développent en France des lieux hybrides appelés laboratoires de sciences participatives. Ces endroits ont pour vocation de faire découvrir les sciences de manière ludique et interactive au grand public. L'objectif est de rendre la science accessible à tous en s'amusant, tout en participant à de petits projets de recherche.

Ce concept venu des pays anglo-saxons a rencontré un franc succès. Il permet aux petits et aux grands de satisfaire leur curiosité pour les domaines scientifiques d'une façon originale. Contrairement aux musées traditionnels, les laboratoires de sciences participatives mettent le public au cœur de l'action expérimentale.

A lire également : Que faut-il savoir sur le coach en nutrition ?

Une approche ludique et stimulante

Découvrir le laboratoire expanscience permet aux visiteurs d’en savoir plus sur les sciences de façon amusante et stimulante. Les ateliers proposés abordent des thèmes variés comme : 

  • l'optique ; 
  • l'électricité ; 
  • la chimie ; 
  • la biologie. 

À travers des manipulations concrètes en lien avec des problématiques du quotidien, petits et grands développent leur esprit critique et scientifique. Les laboratoires utilisent des supports pédagogiques innovants comme des kits de Sciences à emporter ou des escapes games scientifiques pour maintenir l'intérêt des publics. L'approche ludique et participative permet d'aborder sereinement des notions complexes tout en s'amusant. La dimension interactive et pratique séduit un public familial en quête d'activités éducatives et créatives le week-end.

A voir aussi : Utilisation des codes promo pour produits obtenus du chanvre : efficacité et avantages

Une démarche citoyenne

Au-delà de leur dimension récréative, les laboratoires de sciences participatives proposent également aux visiteurs de contribuer activement à de petits projets de recherche. En effectuant des relevés météorologiques ou en assistant à des observations astronomiques par exemple, petits et grands deviennent de véritables apprentis chercheurs.

Ces actions citoyennes, même modestes, permettent aux participants de se sentir impliqués dans l'avancée des connaissances. Ils comprennent comment fonctionne la démarche scientifique. Ils éprouvent une certaine fierté à l'idée que leurs mesures ou observations serviront à la communauté scientifique. Certains laboratoires collaborent même avec des équipes de recherches en leur transmettant le fruit de leurs collectes de données.

Une offre en pleine expansion

Depuis leur apparition en France, les laboratoires de sciences participatives n'ont cessé de se multiplier sur le territoire national. On en compte aujourd'hui plusieurs dizaines répartis dans toute la France avec des thématiques adaptées à leur territoire : 

  • les sciences de la mer ; 
  • l’astronomie ; 
  • l’agriculture.

Leur fréquentation en constante augmentation témoigne de l'intérêt croissant du public pour ces nouvelles façons d'appréhender les sciences. De plus en plus de structures culturelles s'en inspirent d’ailleurs pour renouveler leurs offres à destination des familles.

La démocratisation des sciences devrait encore s’amplifier grâce au développement de ces tiers lieux stimulants, favorisant une meilleure compréhension des enjeux scientifiques chez les citoyens. Les laboratoires de sciences participatives ont donc un rôle éducatif et sociétal majeur à jouer.

Les ateliers, au cœur de l'expérience

Les ateliers pratiques sont le cœur de l'offre proposée par les laboratoires de sciences participatives. Qu'ils soient à effectuer en autonomie ou encadrés par un animateur, ils permettent aux visiteurs d'appréhender concrètement différents domaines scientifiques.

On y trouve une grande variété de thématiques comme l'optique avec des manipulations sur les propriétés de la lumière et des lentilles. Les ateliers sur la biologie sont aussi très appréciés avec l'observation au microscope d'échantillons naturels. Les plus jeunes aiment particulièrement les ateliers sur l'électricité où ils peuvent mettre en fonctionnement leurs propres circuits grâce à des piles et fils conducteurs.