Quel est l’agent pathogène de la scarlatine?

La scarlatine est une maladie infectieuse qui touche principalement les enfants. Elle peut se manifester à travers divers symptômes, mais se soigne très rapidement à l’aide d’un bon traitement antibiotique. Plus d’explication sur son origine et ses manifestations dans cet article.

Qu’est-ce qui cause la scarlatine ?

La scarlatine est une infection bactérienne causée par un agent pathogène de la famille des streptocoques. Il s’agit du streptocoque bêta-hémolytique du groupe A. Ce dernier se développe dans les sécrétions du nez et du pharynx et sécrète une toxine responsable des symptômes de l’infection.

A découvrir également : Quel est le temps d’incubation de la scarlatine ?

La maladie peut très rapidement se transmettre par voie aérienne à travers un éternuement, une toux ou les postillons projetés lorsque vous parlez. De même, lorsque vous portez à votre bouche ou à votre nez, vos mains souillées par une personne malade, il y a de fortes chances que vous soyez contaminées. Également, l’infection peut être transmise par les baisers ou lorsque vous entrez en contact avec un objet ayant reçu les sécrétions d’un malade. C’est une infection très contagieuse qui peut se transmettre sans que la personne présente de symptômes.

Qui peut être touché par la scarlatine ?

A lire également : Comment soulager les boutons de la varicelle?

La scarlatine est une maladie qui ne touche presque jamais les jeunes enfants de moins de 2 ans. En effet, ces derniers sont dotés d’un système immunitaire plus efficace en raison des anticorps reçus de leur mère durant la grossesse. Cependant, à partir de 5 ans jusqu’à 10 ans, ils deviennent plus vulnérables surtout pendant l’hiver. Elle fait d’ailleurs partie des épidémies les plus récurrentes dans les classes d’enfants de cet âge.

Heureusement, après un premier contact avec la bactérie, l’organisme fabrique des anticorps qui permettent de faire face à la maladie en cas de nouvelle apparition. Généralement, à partir de 10 ans, la plupart des enfants sont déjà immunisés contre la scarlatine. De même, il est très rare de voir un adulte souffrir de cette maladie.

Quels sont les symptômes ?

Plusieurs symptômes peuvent vous indiquer la présence de la scarlatine chez un individu. Les plus évidents sont une fièvre élevée et une angine qui entraîne une dysphagie. Aussi, la maladie peut se manifester par des maux de tête, des nausées ou encore un mal de ventre. Au fur et à mesure qu’elle évolue, certains malades développent une éruption de la peau.

Celle-ci commence généralement par les plis de flexions (aisselles, coude, ou l’aine) et peut apparaître plus tard sur d’autres parties de la peau. Également, il arrive que l’on observe une coloration au niveau de la langue après la propagation de l’infection. À noter que la maladie peut rester en un stade latent pendant environ 1 à 4 jours avant de commencer à se manifester.