Comment éviter d’attraper la varicelle?

La varicelle est une affection qui peut vite se propager. Chez un enfant bien portant, les risques peuvent être bénins. Par contre, les complications peuvent survenir quand il s’agit d’une femme enceinte, d’un sujet fragile ou d’un nourrisson. Voici les mesures à prendre pour éviter d’attraper la varicelle.

Éviter d’attraper la varicelle après exposition au virus

Si vous venez d’être exposé à la varicelle en entrant en contact avec un sujet atteint, vous pouvez vous faire vacciner. Toutefois, cette option n’est pas envisageable pour certaines personnes. Il s’agit des patients immunodéprimés, des femmes en gestation non immunisées contre le virus. Les bébés dont les mères présentent des signes de la varicelle avant ou après la délivrance sont également concernés. Ces dernières doivent être traitées par immunoglobulines Varicelle-zona.

Lire également : Kystes du lobe de l'oreille : Tout ce que vous devez savoir sur les causes et le traitement

Se vacciner pour éviter d’attraper la varicelle

Il n’est pas conseillé de vacciner tous les enfants contre la varicelle. Il s’agit d’une solution non recommandée pour les femmes enceintes et les sujets immunodéprimés. En revanche, si vous n’avez jamais été atteint par cette maladie vous pouvez vous vacciner sous certaines conditions.

A lire en complément : Qu’est-ce que la scarlatine chez l’adulte ?

Le vaccin est destiné aux sujets de 12 à 18 ans, mais aussi aux femmes en âge d’enfanter. De plus, il est déconseillé de le faire durant la gestation, donc vous devez justifier un test de grossesse négatif avant de le faire. Vous devez également suivre une contraception au cours du mois qui va suivre la vaccination.

Les patients en attente de greffe peuvent se vacciner contre la varicelle pendant les 6 mois qui précèdent l’opération. Dans ce cas, ils ne doivent avoir aucun antécédent du virus et leur sérologie doit être négative.

Pour éviter d’attraper la varicelle, les proches d’un patient fragile et les professionnels de santé dans la pédiatrie doivent se faire vacciner. L’immunisation contre ce virus se fait en deux doses séparées de quatre à huit semaines.

Prendre ses précautions au quotidien

Pour éviter d’attraper la varicelle, votre enfant doit se couvrir la bouche et le nez lorsqu’il tousse ou éternue. Il doit donc se munir d’un mouchoir ou se servir de son pli de coude pour ne pas propager le virus. Lorsque vous lavez les mains de votre enfant, frottez entre ses doigts et taillez régulièrement ses ongles. Si ce dernier a deux ans, apprenez-lui à se nettoyer les mains tout seul.

Par ailleurs, vous ne devez pas échanger les couverts, les biberons, les sucettes dans votre famille. Il est nécessaire de les nettoyer et de les sécher avant et après leur utilisation.

Toutefois, si votre petit est déjà contaminé, gardez-le à domicile, aérez sa chambre et évitez tout contact avec des personnes fragiles.

Maintenir une bonne hygiène pour prévenir la propagation du virus de la varicelle

Prendre des mesures d'hygiène adéquates est d'une importance capitale pour prévenir la propagation du virus de la varicelle. Voici quelques conseils simples et pratiques que vous pouvez suivre au quotidien afin de réduire les risques de contagion.

Pensez à bien vous laver régulièrement les mains avec du savon et de l'eau tiède pendant au moins 20 secondes. Pensez à bien frotter soigneusement toutes les surfaces des mains, y compris entre les doigts et sous les ongles. Cette pratique permet d'éliminer efficacement les germes qui peuvent être présents sur nos mains suite à un contact direct ou indirect avec une personne infectée.

Il est aussi recommandé d'éviter le partage d'objets personnels tels que les couverts, verres, brosses à dents et autres articles susceptibles de véhiculer le virus. Lorsque vous êtes en présence d'une personne atteinte de la varicelle, veillez à désinfecter correctement ces objets après utilisation.

Pensez à bien maintenir un environnement propre et sain. Nettoyez régulièrement vos surfaces fréquemment touchées telles que poignées de porte, interrupteurs lumineux, télécommande, etc., en utilisant des produits nettoyants appropriés tels que des désinfectants domestiques ou simplement une solution diluée d'eau javellisée.

Veillez à bien aérer votre maison quotidiennement pour renouveler l'air intérieur et éliminer ainsi tout excès d'humidité susceptible de favoriser la survie du virus dans l'environnement.

En ce qui concerne les vêtements et la literie, il est recommandé de les laver régulièrement à une température suffisamment élevée pour tuer le virus. Évitez de partager vos effets personnels avec d'autres personnes pour minimiser tout risque de contamination.

Si vous-même ou un membre de votre entourage présentez des symptômes caractéristiques de la varicelle tels que des éruptions cutanées et des démangeaisons intenses, pensez à bien prévenir la transmission du virus. Consultez rapidement un professionnel de santé pour obtenir un diagnostic précis et suivre les mesures appropriées.

Maintenir une bonne hygiène au quotidien constitue l'une des clés essentielles pour réduire les risques d'attraper la varicelle. En adoptant ces simples précautions, vous contribuez activement à limiter la propagation du virus et à protéger ainsi votre propre santé ainsi que celle des autres membres de votre communauté.

Renforcer son système immunitaire pour réduire les risques d'attraper la varicelle

Renforcer son système immunitaire est une stratégie efficace pour réduire les risques d'attraper la varicelle. Un système immunitaire fort permet de lutter plus efficacement contre le virus et de diminuer la sévérité des symptômes en cas d'infection. Voici quelques conseils pour renforcer naturellement votre système immunitaire.

Pensez à bien prendre des vitamines, des minéraux et des antioxydants qui stimulent le système immunitaire. Optez aussi pour des sources de protéines maigres comme le poisson, les œufs ou les légumineuses afin de fournir à votre corps les acides aminés nécessaires à la production d'anticorps.

En parallèle, assurez-vous de consommer suffisamment de vitamine C, un puissant antioxydant connu pour ses propriétés immunostimulantes. Les agrumes tels que les oranges, les citrons et les pamplemousses sont particulièrement riches en vitamine C. N'hésitez pas non plus à inclure dans votre alimentation des aliments comme le kiwi, les fraises ou encore les baies qui contiennent aussi une bonne dose de cette précieuse vitamine.

Le sommeil joue lui aussi un rôle crucial dans notre santé globale ainsi que dans le fonctionnement optimal du système immunitaire. Veillez donc à maintenir un bon rythme de sommeil en vous accordant des nuits régulières et réparatrices. Essayez aussi de minimiser votre exposition aux écrans avant le coucher, car leur lumière bleue peut perturber la qualité du sommeil.

La pratique d'une activité physique régulière est un autre moyen efficace pour renforcer son système immunitaire. Effectivement, l'exercice stimule la circulation sanguine, favorise la production d'anticorps et permet une meilleure oxygénation des tissus. Choisissez une activité qui vous plaît et essayez de l'intégrer à votre routine quotidienne.

N'oubliez pas que la gestion du stress est essentielle pour maintenir un système immunitaire fort. Le stress chronique affaiblit notre défense immunitaire et nous rend plus vulnérables aux infections virales. Prenez donc le temps de pratiquer des techniques de relaxation telles que la méditation ou le yoga afin de réduire les niveaux de stress dans votre vie.

En suivant ces conseils simples mais efficaces, vous pouvez renforcer votre système immunitaire naturellement et ainsi diminuer les risques d'attraper la varicelle. Gardez à l'esprit qu'il est toujours préférable de consulter un professionnel de santé avant d'entreprendre tout changement majeur dans vos habitudes alimentaires ou modes de vie.