10 aliments à éviter pendant la grossesse

La grossesse est une étape sensible de la vie de la femme. Elle doit bien manger pour répondre aux besoins nutritifs de son organisme et celui de l’enfant. Par ailleurs, certains aliments présentent un risque sanitaire pour les femmes enceintes et pour le bébé qu’elles portent en leur sein. Voici 10 aliments dont il faut se passer une fois enceinte.

Les aliments à base de lait cru

Pour sa santé et celle de son bébé, la femme enceinte doit éviter de consommer des aliments à base de lait cru. Ils contiennent de la listéria, une bactérie responsable de la listériose. Si la maladie est généralement bénigne, elle ne le sera pas pour les femmes enceintes.

A lire également : Gérer efficacement les nausées matinales pendant la grossesse : Conseils et solutions

Cette maladie engendre une infection grave du cerveau du fœtus. Le bébé peut aussi avoir une infection du sang. Si le lait cru doit être évité, il en est de même pour tous les aliments qui le contiennent comme les fromages à base de lait non pasteurisé.

Les fromages à pâte molle ou demi-ferme

Les fromages à pâte molle ou demi-ferme (généralement fabriqués à base de lait pasteurisé) sont des produits interdits pendant la grossesse. Ils peuvent transmettre la listériose tout comme les fromages à base de lait cru.

A voir aussi : Qu’est-ce qui peut fausser un test de glycémie ?

Les gros poissons

Le poisson en soi reste une source de protéines dans une alimentation équilibrée. Cependant, la femme enceinte doit éviter les gros poissons. Ces derniers sont susceptibles de contenir de fortes teneurs en mercure. En effet, le bébé peut souffrir de troubles de développement neurologique.

Par ailleurs, les fruits de mer crus sont également à éviter. Qu’il s’agisse de poissons, de crevettes ou d’autres produits crus de la mer, ils présentent des risques pour la santé du fœtus.

L’alcool

Pendant toute la grossesse, la consommation d’alcool est interdite à toute femme enceinte. Après la consommation des boissons alcoolisées, l’organisme transforme l’éthanol en aldéhyde, une toxine présentant des risques pour la maman et son bébé.

Le thé et le café

aliments à éviter pendant la grossesse

Consommer du thé ou du café pendant la grossesse est une pratique présentant un risque de santé pour la maman, mais aussi pour le bébé. Même si la consommation n’est pas interdite, il faut réduire la dose consommée au minimum possible. Autrement, la caféine contenue dans le thé est responsable de fausses-couches et d’un faible poids à la naissance du bébé.

La viande crue

Pour les femmes enceintes qui apprécient la viande et la charcuterie, il faut savoir que ce sont des produits nocifs dans certaines conditions. En effet, manger de la viande pendant la grossesse n’a aucun risque si celle-ci est cuite à cœur.

La viande crue est responsable de la toxoplasmose. Elle peut entraîner la mort du fœtus et donc une fausse-couche.

Les abats

Si vous aimez les abats comme le foie par exemple, vous devez vous en passer durant toute la grossesse. Bien qu’ils soient riches en vitamine A et en fer, une consommation excessive peut entraîner un retard de croissance chez l’enfant plus tard.

Les fruits et les légumes

Contrairement aux idées reçues, les fruits et les légumes ne sont pas systématiquement interdits. Il faut plutôt bien les cuire. Si vous aimez les salades, vous ne devez consommer les légumes qu’après un lavage soigneux (lavage au vinaigre).

La toxoplasmose n’est pas uniquement causée par la viande crue, les produits d’origine végétale comme les fruits et les légumes sont également concernés.

Les œufs crus

Parmi les aliments qui doivent être évités durant la grossesse, les œufs crus sont concernés. Il en est de même pour les œufs à moitié cuits, car les risques pour la santé du bébé sont identiques.

Les produits germés

Durant la grossesse, l’alimentation de la femme doit être exempte de produits germés. Les conditions de croissance de ces produits sont favorables à l’émergence des bactéries. Elles contaminent donc les aliments et les rendent impropres à la consommation par les femmes enceintes.