Quel est le temps d’incubation de la scarlatine ?

La scarlatine est causée par un streptocoque appartenant au groupe A (une bactérie). C’est une infection courante en période de froid. Les enfants sont les plus sujets à cette maladie. La transmission se fait par voie aérienne ou par contact avec des sécrétions de personnes atteintes.

L’incubation de la scarlatine et les premiers symptômes

L’incubation est le temps entre une contamination et l’apparition des symptômes d’une maladie. Dans le cas d’une scarlatine, la durée de l’incubation varie d’un à quatre jours. Le nombre de jours change selon plusieurs paramètres dont la résistance du système immunitaire du patient. Après cette période, la victime développe les premiers signes de la maladie. Les symptômes primaires apparaissent d’une manière brutale chez les personnes atteintes. On note d’abord une forte fièvre de près de 39 ° C. Vous remarquerez des vomissements, des douleurs pharyngées et abdominales. Ces symptômes sont comparables à ceux qui précèdent une angine.

A découvrir également : Qu’est-ce que la scarlatine chez l’adulte ?

Après environ trois jours vient la période d’état. Le patient est atteint d’exanthème et d’énanthèmes. L’exanthème est une éruption sur la peau. Les premières éruptions apparaissent en dessous des aisselles et des plis des coudes. Elles s’étendent ensuite vers d’autres surfaces du corps. À ce stade, les régions les plus souvent affectées sont le visage, une partie de l’abdomen et une partie du thorax. Les plantes des pieds, les paumes des mains, et les alentours des lèvres sont épargnés. L’éruption est souvent source de démangeaisons à ce moment.

Quant à l’énanthème, elle se caractérise par des éruptions dans la bouche et dans la gorge. C’est le véritable signe d’une scarlatine. Les autres signes dont l’exanthème, sont souvent mineurs.

A lire en complément : Comment éviter d’attraper la varicelle?

À quel moment faut-il se rendre à l’hôpital ?

Il est évident que vous ne pouvez pas savoir si votre enfant souffre de scarlatine en période d’incubation. Ce n’est qu’aux premiers signes que la maladie est vraiment détectable. Lorsque la température de votre enfant atteint ou dépasse 40 ° C, quand il somnole, à des tâches violacées et pleures de trop, sachez qu’il est temps de l’emmener à l’hôpital.

Aller voir un médecin serait beaucoup plus urgent en cas de maux de tête, de refus de manger, de réticences à boire quoi que ce soit, et de déshydratation. Si la respiration devient difficile, les vomissements fréquents et la diarrhée permanente, rendez-vous directement à l’hôpital.

Pourquoi faut-il vite commencer un traitement ?

Si aucun traitement n’est adopté en urgence, la maladie pourrait donner suite à d’autres complications. Plus couramment, on remarque une adénite cervicale, une otite, une sinusite, ou une rhinite. Des atteintes cardiaques graves sont envisageables. Mais, le patient qui suit un bon traitement se rétablira complètement en mois d’un mois.